Des transistors en coton intégrés à des vêtements

Des transistors en coton intégrés à des vêtements

Avec cette nouvelle fibre en coton recouverte de nanoparticules d’or, on pourrait avoir des vêtements qui feront office de capteurs pour détecter par exemple la présence de substances chimiques dangereuses ou d’allergènes. Un geek préfèrerait plutôt des vêtements qui détectent si la jolie demoiselle qui vient de passer est biocompatible. Faut-il encore qu’il sorte de ..